skip to main content

Site officiel de la Ligue de baseball junior AA du Québec

« Promouvoir, organiser, encourager, enseigner et améliorer la pratique du baseball chez les jeunes,
tout en contribuant à l'éducation physique et morale par l'application d'une saine discipline »

Duel au sommet entre les Tigres et les Patriotes

Publié le 19/09/18 20:53

La finale 2018 de la LBJAAQ mettra donc aux prises les Patriotes de St-Eustache et les Tigres du Lac St-Louis.

Les Patriotes ont remporté le championnat de la saison régulière avec une fiche de 29-7. Ils ont aussi terminé au premier rang avec 268 points marqués en 36 matchs (moyenne de 7) et 145 points accordés (moyenne de 4). Ils tenteront de remporter leur troisième championnat des séries, leur plus récent remontant à la saison 2015. À leur 12e saison dans le circuit, les Patriotes participeront à leur quatrième finale.

Quant aux Tigres, ils ont conservé une fiche de 15-21 en saison régulière, ce qui leur a valu le cinquième rang. Offensivement, ils ont marqué 207 points, soit une moyenne par match de 6, et ils ont alloué 242 points à leurs adversaires, c'est-à-dire 7 à chaque rencontre. Il s'agit de la première présence des Tigres en finale, eux qui ont disputé en 2018 leur 12e saison dans la LBJAAQ.

Au cours de la saison régulière, les deux équipes se sont affrontées à six reprises et les Patriotes ont largement dominé en remportant les cinq premiers affrontements. Les deux équipes ont cependant terminé le dernier mois d'activités régulières avec des dossiers identiques de 6-3.

Individuellement, Zane Monk a connu une bonne saison chez les Tigres, lui qui a maintenu une moyenne au bâton de ,400. Il a terminé au quatrième rang à ce chapitre dans le circuit. Ses 34 coups sûrs additionnés à ses 25 buts sur balles, entre autres, lui ont permis d'atteindre les sentiers plus d'une fois sur deux (,530).

Brendon Watt, Nicolas Arsenault et Chandler Philippas ont tous produit 19 points pour les Tigres, un sommet pour l'équipe. Stefan Brady, signé tout juste avant le 9 juillet, a conservé des moyennes de ,362/,574/,475, produisant 12 points en 15 matchs.

En séries, Brady s'est distingué avec des moyennes de ,484/,806/,564, deux circuits et 14 points produits, lui qui a claqué un grand chelem en demi-finale.

Au monticule, Frédéric Marques-Hudon s'est révélé l'homme de confiance, tant en saison qu'en séries. Il a lancé plus de 48 manches en saison régulière, à l'issue desquelles il a montré une fiche de 5-5 avec une moyenne de points mérités de 2,90 et un blanchissage. Son efficacité s'est prolongée en séries, avec deux victoires en trois décisions et une moyenne de points mérités de 2,40.

Du côté des Patriotes, Jesse Damien a excellé offensivement avec une moyenne au bâton de ,394 en plus de claquer cinq circuits et de produire 45 points. Il a conservé la cinquième meilleure moyenne au bâton en saison et a trôné au sommet aux chapitres des circuits et des points produits.

Jean-Michel Franche (,384/,562/,635) est toujours une menace à l'attaque avec ses 28 coups sûrs, 26 buts sur balles et 34 buts volés. Ajoutons à cela 27 points produits et 26 fois atteint par un lancer.

En séries, Damien a mené son équipe avec une moyenne au bâton de ,429 en six matchs, réalisant neuf coups sûrs, dont quatre doubles, et sept points produits.

Sur la butte, Vincent Baril (7-3) a dominé le circuit pour le nombre de victoires et la moyenne de points mérités (2,03). Lanceur le plus occupé de la LBJAAQ avec 69 manches lancées, Baril a échappé la triple couronne, coiffé au chapitre des retraits au bâton (58) par Vincent Tremblay (73).

Lors des six matchs des Patriotes face aux Voltigeurs en séries, Alexandre Thibault (1-0) a mérité deux départs où il a lancé 10 manches et maintenu une moyenne de points mérités de 2,10. Gabriel Brochu, lui, s'est brillamment illustré en quatre présences. Il a remporté son seul départ, un blanchissage de deux coups sûrs et 10 retraits sur des prises lors du 6e match, en plus d'inscrire deux matchs sauvegardés. Brochu, saison régulière et séries confondues, n'a pas donné de point en 19 manches, limitant ses adversaires à trois coups sûrs et totalisant 32 retraits sur des prises.

Le premier match de la finale aura lieu le jeudi 20 septembre à St-Eustache.